Dispositif de dissociation d'un tissu en îlots cellulaires séparés

J. LEJEUNE, R. BERGER et Sophie CARPENTIER

Extrait des Annales de Génétique 1968, volume 11, n°1, p. 66.


Sommaire

De nombreuses manipulations font appel à des suspensions cellulaires obtenues à partir de tissus solides tels que : biopsies, fragments d'organes ou de tumeurs, etc...

Plusieurs méthodes reposent sur une digestion ménagée des fragments, jointe à une agitation continue du milieu. Ces procédés enzymatiques sont parfois délicats et les lésions qu'ils infligent aux parois cellulaires rendent fréquemment impossibles les examens chromosomiques immédiats.

Un dispositif très simple permet de pallier ces difficultés et d'obtenir des suspensions d'îlots cellulaires, parfaitement adaptés à l'examen direct ou à la culture en phase liquide.

Ainsi que le montre la figure, une lime fine en acier fondu, coupée à la dimension voulue, est bloquée sur l'une des parois d'une cuve ménagée dans la portion inférieure d'un tube fermé des deux bouts et ouvert sur l'un de ses côtés.

Le tube est monté sur un piétement de telle façon que les deux parois planes de la cuve, qui forment entre elles un angle de 90° soient toutes deux maintenues à 45° avec l'horizontale.

Le fragment à dissocier, pris entre les mors d'une pince à griffes est frotté lentement mais fermement en sens inverse de la denture de la lime. Dans ces conditions, toutes les cellules détachées flottent aussitôt dans le liquide dont la cuve est à demi-remplie.

Il est indispensable que la lime et le fragment à râper soient constamment recouverts de liquide physiologique.


On recueille ensuite à la pipette la suspension cellulaire.

La partie supérieure du tube, surplombant l'ouverture permet d'effectuer stérilement toutes ces manipulations.

En raison de son extrême simplicité il nous a paru utile de décrire ce dispositif peu coûteux.

L'absence de toute lésion chimique des membranes cellulaires paraît être en effet d'une importance décisive dans la qualité des suspensions cellulaires, spécialement de tissus néoplasiques.


Haut

NOTA

Un dispositif correspondant à ces spécifications peut être construit sur demande.