Un cas de syndrome 18q-

J. LEJEUNE, R. BERGER, M. O. RETHORE et J. VIALATTE.

Journal de génétique humaine Vol. 17, No 3/4, p. 423-428, 1969.


Résumé :

Une observation typique de délétion du bras long du 18 chez un garçon de 14 mois est rapportée. Les caryotypes (les parents sont normaux.

Sommaire

L'observation d'un nouveau cas typique de délétion du bras long du chromosome 18 confirme l'autonomie clinique du syndrome (Lejeune et coll., 1966), dont le premier cas fut publié en 1964 (Grouchy et coll.).

Haut

Observation I. P. N° 4360

Garçon, né le 21 décembre 1966, vingt jours après le terme d'une grossesse normale. Présentation du siège avec cyanose ayant nécessité une réanimation de cinq minutes. Le poids de naissance est de 2750 g, la taille de 51 cm, le périmètre crânien mesure 34 cm. Le père a 23 ans et la mère 22 ans à la naissance de ce premier enfant. Tous deux, bien portants, ont de nombreux frères et soeurs normaux. Aucun antécédent pathologique notable n'est retrouvé, à l'interrogatoire des parents, ni chez eux ni dans leur famille. Aucune notion d'exposition aux radiations ionisantes.

Le retard psychomoteur et somatique de l'enfant a été constaté dès les premiers mois de la vie. A 14 mois le poids est de 6,600 kg, la taille de 71 cm, le périmètre crânien de 42 cm. L'association d'un syndrome dysmorphique et d'un retard mental font poser le diagnostic de syndrome 18q- dès le premier examen clinique.

Haut

Syndrome dysmorphique et malformatif (fig. 1 et 2)

Haut

Tête

La microcéphalie et la rétraction de l'étage moyen de la face contrastant avec une mandibule normale frappent d'emblée. Il existe une dépression temporale bilatérale. La partie interne du rebord supérieur de l'orbite est émoussée, les iris bruns ont une structure normale, l'espace intercaronculaire est légèrement augmenté (22 mm) sans épicanthus ; on remarque un petit angiome plan des paupières et un nystagmus spontané. Les columelles sont absentes, remplacées par un raphé médian reliant le bord inférieur de la cloison nasale au milieu de la lèvre supérieure ; le bord inféro-externe des narines a une implantation triangulaire. La bouche est grande, la lèvre supérieure en chapeau de gendarme, la lèvre inférieure rectiligne. L'implantation des oreilles est un peu basse. L'hélix, épais, exagérément ourlé et rabattu, délimite, avec un anthélix très saillant, une gouttière profonde. La partie antérieure de l'anthélix, au lieu de la forme normale en Y, constitue une seule saillie horizontale séparant deux frisettes très profondes. La racine de l'hélix est saillante dans la conque ; le lobule est bien développé et sa pointe est triangulaire. La voûte palatine est normale. Il n'y a pas de nodule jugal. Il existe un angiome sur la nuque.


Fig. 1. - Bo. Fabrice, 14 mois, atteint du syndrome 18q-. Retard du développement somatique et psychomoteur.


Fig. 2. Même malade : microcéphalie, bouche grande avec lèvre supérieure en chapeau de gendarme, dépression temporale bilatérale.

Haut

Tronc

Il n'y a pas d'augmentation nette de l'écartement des mamelons. On remarque un réseau veineux dilaté (angiome sous-cutané ?) sous l'aisselle droite, des petites fossettes sous-acromiales des deux côtés. Il manque certains faisceaux musculaires du trapèze. Cicatrice d'un abcès présacro-coccygien traité dans les trois premiers mois de la vie.

Coeur : souffle systolique régulier endo- et sus-apexien sans irradiation, de faible intensité. Tension artérielle 7-5. Électrocardiogramme : axe électrique entre 120 et 130 degrés.

Organes génitaux externes : verge petite, phimosis serré - on perçait à gauche un testicule de très petite taille, à droite le testicule n'est pas perçu.

Haut

Membres supérieurs

On remarque un aspect en coup de hache bilatéral correspondant au triceps, dont la constitution est sans doute anormale. Fossettes épicondyliennes et épitrochléennes à gauche, pratiquement inexistantes à droite. Pas de fossettes au niveau des métacarpiens. Tache café au lait sur le coude droit. Les doigts sont longs, larges à leur base, effilés à leur extrémité ; les ongles, convexes transversalement (tuile provençale) sont dépourvus de lunule. La pulpe des doigts est très saillante, agrandie " en goutte."

Haut

Membres inférieurs

Attitude spontanée et permanente des cuisses en flexion abduction (attitude de grenouille). Pieds bots valgus (peu intense) avec saillie du talon. Les premiers orteils saut anormalement grands et larges par rapport aux autres. Leur pulpe est saillante, arrondie, en goutte (surtout celle du premier orteil) ; ongles en verre de montre.

Haut

Le retard psychomoteur est évident

Hypotonie musculaire importante: à 14 mois, l'enfant ne sourit pratiquement pas et tient difficilement sa tête. Niveau global de 16 semaines le 28 janvier 1968 (âge réel 14 mois) au test de Gesell. Il semble exister une difficulté de perception visuelle des objets petits.

La voix est particulière, rauque, grave et désaccordée ("voix de rogommes").

Haut

Dermatoglyphes

Main droite : triradius axial t se terminant en 13 ; triradius sous-digitaux: a4, b7, cg, d11, Pelote en 9 ; figures digitales: 4 T, sauf au pouce (Bc) ; figures palmaires: boucle ouverte en 1 dans l'éminence thénar, équivalent de pli palmaire transverse se terminant en face de la base de l'index.

Haut

Main gauche

triradius axial t se terminant en 13 ; triradius sous-digitaux : a3, b7, c9, d11 ; figures digitales : 4 T sauf au pouce (Bc) ; figures palmaires : cible au milieu de l'éminence thénar, équivalent de pli palmaire transverse se terminant à l'aplomb du deuxième espace interdigital.

Haut

Examens complémentaires

Hémogramme, acides aminés sanguins et urinaires sans anomalie.

Haut

Radiographies

thorax normal = 12 côtes de chaque côté, pas de côte cervicale ; bassin : aspect carré des ailes iliaques, index iliaque 60 (normal 80).

Crâne : étage ,antérieur peu développé, de même que l'étage moyen de la face.

Age osseux : aux fémurs = 2 ans (âge réel 14 mois), carpe = 2 ans 8 mois ; doigts à moins de 18 mois.

Fond d'oeil : normal des deux côtés.

Haut

Examen des chromosomes

L'examen cytogénétique a été fait à partir de cellules sanguines, selon notre microméthode habituelle.

Vingt-huit cellules ont été examinées. Toutes ont 46 chromosomes, XY, avec un 18 amputé des deux tiers environ de son bras long. Ce chromosome 18q- est à peu près de la taille d'un G (fig.3).

Le caryotype du père (I. P. N° 4379) et celui de la mère (I. P. 4378) sont normaux, respectivement 46, XY et 46, XX.


Fig. 3. - Cellule et caryotype de l'enfant I-P. No 4360. Remarquer la délétion de la partie distale du bras long du chromosome 18. Syndrome 18q-.-

Haut

Commentaires

L'ensemble dysmorphique réalisé par la délétion du bras long du 18 est suffisamment typique pour que le diagnostic puisse être porté sur le seul examen clinique (Lafourcade et Lejeune, 1967). La rétraction de l'étage moyen de la face, la microcéphalie, le développement important de l'anthélix et de l'antitragus, la forme de la bouche en chapeau de gendarme, l'aspect fuselé des doigts, les fossettes sous-acromiales, les anomalies oculaires et génitales, l'excès de tourbillons sur la pulpe digitale en constituent l'essentiel. Le retard mental et l'hypotrophie somatique sont constant.

L'observation d'une délétion du bras long du 18 impose l'examen chromosomique des parents à la recherche d'une translocation équilibrée. En effet, sur 20 familles comportant au moins un enfant ont atteint de 18q- (les 4 cas de mosaïques connus étant exclus), on a observé deux translocations (Law et Masterson, 1966 ; Nance et coll., 1968;). Dans une autre famille, une mosaïque paternelle a pu être constatée (Day et coll., 1967).


Haut

Bibliographie

DAY E. J., MARSHALL R., MACDONALD P. A. C. et DAVIDSON W. M.: Deleted chromosome 18 with paternal mosaicism: Lancet, 1967/II,1307.

GROUCHY J. DE, ROYER P,, SALMON Ch, et LAMY M.: Délétion partielle des bras longs du chromosome 18. Path. et Biol., 12, 579-582, 1964.

LAFOURCADE J. et LEJEUNE J.: Le phénotype 18q-. In: Journées parisiennes de pédiatrie - 1967, pp. 303-311, Ed. Médicales Flammarion, Paris, 1967.

LAW E. M. et MASTERSON J. G.: Partial deletion of chromosome 18. Lancet, 1966/II, 1137.

LEJEUNE J., BERGER R., LAFOURCADE J. et RETHORÉ M. O.: La délétion partielle du bras long du chromosome 18. Individualisation d'un nouvel état morbide. Ann. Génét., 9, 32-38, 1966.

NANCE W. E., HIGDON S. H., CHOWN B, et ENGEL E.: Partial E-18 long arm deletion. Lancet, 1968/I, 303.