Attestation des défenseurs de la vie

Jérôme LEJEUNE, Lucien ISRAEL, Emmanuel SAPIN


Sommaire

Paris, le 8 mars 1994

Mon cher confrère,

Grâce au progrès de la science, il n'y a plus d'incertitude sur les débuts de la vie humaine. Rien ne justifie une législation méconnaissant le droit des hommes de la conception à la mort.

Ce n'est pas une prévention législative qui va éclairer les praticiens, ni encourager la recherche, alors que les bases d'une véritable protection de l'être humain ne sont pas posées.

De la vie commençante à la vie finissante, ne se pose en réalité qu'un problème de justice : celui de savoir si tout ce qui est expérimentalement possible est permis. Seul le droit offre une réponse, l'attestation ci-jointe l'explique en quelques mots.

Si ce texte rencontre votre approbation, nous vous serions reconnaissants de nous le retourner, signé de vous, et comportant vos nom, prénom, adresse et activité professionnelle à :

ATTESTATION DES DEFENSEURS DE LA VIE

34 rue de Miromesnil, 75008 PARIS

Fax 16(1) 42.65.16.23

Cette attestation sera probablement l'unique occasion, pour l'ensemble du corps médical, de s'exprimer avant l'ouverture du débat sur la bioéthique à l'Assemblée nationale, en avril. Pour réveiller les consciences et alerter , l'opinion, il faut agir vite !

Nous vous prions d'agréer, mon cher confrère, l'expression de nos sentiments très cordiaux.

[Signé :]

Pr Jérôme LEJEUNE, Pr Lucien ISRAËL, Dr Emmanuel SAPIN


Haut